Tu entends ? 

On dirait le ciel
Qui marche 
dans le miroir
Comme dans une mer
Hantée

Il est comme je serai tout à l'heure
Quand cet étrange moi sera né
Ce reflet tiré
de l'eau heurtée par la foudre
et le feu
Ce moi-même dans les songes
Accouché par l'orage
Surgi
des nuages pur-
-gés

Tout à l'heure quand j'irai parcourir l'absence de toi,
Le désert dans la tête et les mille formes de sécheresse
Et seulement les sources où tu te mires désaltèrent cette sorte de soif
Tout à l'heure comme parfois je croiserai la sensation de la mort

Tu entends ?
La pluie très tardivement tombée
Comme un pas somnambule
Foulant le silence
Tu entends ? 

Un bijou détaché
Un cristal perdu
Un foulard dénoué
Les songes forcés