dans le soir profond

quel nom récité demande la bouche

parjure 

et les histoires les mêmes

toujours l’accent allemand

des formules magiques 

BerlinAlexanderPlatz 

gémissant d’éclairs

BerlinAlexanderPlatz 

tu te souviens ce temps

des vacarmes et des baisers

lents à se faire 

au poème tu souris

tu souris visage de morte

aux traits tirés

morte tout à l’heure

en enfer à la fin de tout

dans le néant des songes 

se délasse 

en ton visage de morte 

ta lèvre surprise tu ne savais pas

ta mort

stupeur ton oeil comme si

pour mourir.

tu avais du voir la mort en face

La mort je ne sais pas tes lèvres 

mais la morte je sais 

l’innocence tachée un peu

c’est du vin renversé la

maladresse ce geste qu’on

accidentel en mourant 

et la peau comme 

de l'osier percé

les cheveux usés

à peine vieux vêtement

ta tête

visage de morte