J'ai volontairement laissé un vide temporel entre 2 et 1 pour laisser le temps au viewer de les mettre adéquates.
 


je reprends le bizarre exiecerice uj jour de cet angoisse terrible dont je sais le accord fat » out ) leheure de côte c’est hyper dur et je commente à  lihnfin accroissant le sens du poème et ce regard de moi à moi mais fdétoudné du sens pseudo originel la présence au monde accrue par ce geste l ma conscience par les doigts priejhétée c’est superbe et tout se déforme comme si la marée me prenait encore une fois la marée du temps avant lorsque je dansais comme je dans maintenant touche sur le clavier remuant de la tête ma cravate bien attacher