19 mai 2017

Alma

Je     ce       veux
        si je veux tout

alors
je peux tout et tout est à moi


sinon    rquoi écrire ? 


pour quoi faire si non tout si un peu à peine si ramer dans le néant si comme un travail non je n'aurai pas de chef pas de maître non je ne dirai pas oui
                    je ne 
pas posthume
                                tout

 a    lesse en miettes en poussières
mon poing qui monte descend
gorge ventre entortille poing la viscère

                    point
l'entraille                j'aime quand ça pue
            après le sommeil
la peau qui colle fais semblant de dormir
            on te hante déjà feins sinon
a r e u h 
vomis le lait menstruel
                    la lèvre adipeuse
le mot-langue

je voudrais te piétiner sous mes bottes cloutées
                de tête de morts
en       serpment

                                                tout ce qui n'est pas assez
pas
                    assez
        ma colère

je t'appellerai un jour
                voix douce ma voix
mes mots durs comme si pierre fer rouille
comme si calcul la langue
            je suis dur
et j'aime
plus souvent
que je ne hais
je confonds 
ma main et le ventre
    dors

 

Posté par boudi à 20:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]