01 juillet 2017

Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI

Ma candidature au master de création littéraire session 2017-2018 a été rejetée après audition auprès de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI. 

Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI n'ont pas admis mon projet comme projet

littéraire digne d'être lu et conduit par Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI ou par l’un des confrères-soeurs Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI.
Le choix de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI  m’apparaît regrettable.

Le choix de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI me dégouta d'écrire pendant deux jours à cause du goût très amer qu’avait la vie après le refus de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI.

Le projet présenté à Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI ressemblait effectivement
à une absurdité prétentieuse j'ai vu Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI mais surtout
Christine MONTALBETTI exprimer par la gestuelle un ennui profond.
Tandis que je devais faire semblant de ne rien remarquer face à Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI. Or je remarquais tout des attitudes de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI ce qui causa l’amertume de deux jours et la nausée pareille.

Christine MONTALBETTI est éditée par P.O.L

Une autrice de P.O.L me paraissait le jury idéal et, déjà, je supposais une compréhension muette avec l’autrice de P.O.L qu’est Christine MONTALBETTI.
Cependant mon projet ressemblant effectivement à une absurdité prétentieuse et suscitant chez Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI une gestuelle d’ennui profond ne put recevoir leur faveur. Mon projet absurdément prétentieux consistait à appliquer la technique littéraire de Pound à notre contemporanéité où Moi Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI figurons à titre égal. Mais moi plus contemporain que Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI parce que plus jeune que Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI. Cette démarche ne séduisit ni Vincent MESSAGE ni Christine MONTALBETTI ni moi désormais.

Fabien Clouette m'avait dit le plus grand mal du master de créa littéraire de Paris 8. La cousine de Fabien Clouette s’y était essayée avan de fuir dans une librairie. La geste de la cousine de Fabien Clouette a ceci de poétique qu’elle quitte un lieu de production littéraire (et textuelle) pour se rendre dans le lieu où est exposé le produit littéraire (et textuel)
Mais j’ai tout de même voulu essayer. A case de ce que la solitude de l’écrivain me pesait pire qu’au coulie le faix. La solitude de l’écrivain fut suspendue quinze minutes en la compagnie de plus en plus passive de Vincent MESSAGE et Christine MONTALBETTI. 

///

Cependant ce n’est pas grave cependant chaque refus je le vis comme une négation de tout mon être ce je rejeté puis pourquoi pas aboli fut-ce demandant dans la rue une cigarette ce à quoi donc je ne m’aventure pas et de plus en plus ne m’aventurant nulle part me gardant ainsi, dans la solitude de l’écrivain que je crus rompre, de cette monstruosité le non effroi.

Je ne m’explique toujours pas comment mon projet survécu au premier tour des délibérations pour s’écraser misérable et ces deux jours amers et torturants. 

Posté par boudi à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,